Aujourd’hui dans le RL, Denis Jacquat montre le degré zéro de la politique.
En effet, il postule son 7ème mandat et c’est son titre de gloire !!

Quelques phrase chocs du candidat sortant :
"Je connais la circonscription sur le bout des doigts" et "Jean Michel Toulouze n’est pas très connu"
A ce titre là, on ne peut remplacer un député que quand il meurt !! Ou alors il faut naître connu ??
"Je dispose de réseaux à Paris qui me permettent de faire avancer les dossiers" !!
Les militaires de la BA 128 et tous les habitants de notre territoire en ont vu l’efficacité !!
Oui, mais là, "j’ai été cocufié"

Avec des députés aussi pertinents et aussi influents que Denis Jacquat et Marie Jo Zimmerman, on ne s’étonne plus que l’Expansion écrive le 28 mars : « la Moselle est la grande perdante des années Sarkozy » !!