Nous sommes tout à la fois surpris et amusés de voir les réactions des élus et candidats UMP mosellans à la venue de François Hollande à Gandrange et à Metz : le slogan « c’est pas nous c’est eux » est particulièrement savoureux et très profond, les électeurs apprécieront.

Oui, Gandrange est un symbole et oui, Florange risque malheureusement d’en devenir un autre. Il ne s’agit pas de politique et de campagne électorale, mais de personnes, de travailleurs, de familles entières, de jeunes qui demain n’auront plus de travail, qui ont besoin d’entendre qu’ils sont soutenus et qu’on ne les oubliera pas une deuxième fois. Les élus UMP oublieraient-ils qu’ils sont au pouvoir depuis 10 ans, tout en cherchant dans l’Histoire qui pourrait être fautif à leur place ?

S’agit-il d’amnésie encore, lorsqu’ils critiquent la venue de François Hollande en mairie de Metz, oubliant que Nicolas Sarkozy « pas candidat mais candidat quand même » mélange allégrement déplacements présidentiels et visites électorales et utilise l’argent public pour mener sa campagne ? La Préfecture de Lorraine, par exemple, est-elle moins la maison du peuple que la Mairie de Metz ? Au moins la Mairie de Metz était-elle ouverte à tous les citoyens, quel que soit leur parti et quelles que soient leurs opinions, et le Parti Socialiste a payé l’ensemble de la facture, pas le contribuable messin… Qui a payé les vœux de Nicolas Sarkozy à Metz ?

Les élus et cadres de l’UMP sont visiblement aux abois : une simple visite d’un candidat sème la panique à bord. Nous, socialistes mosellans, sommes fiers que François Hollande ait pris la peine de venir jusque dans la vallée de l’Orne et ait affiché officiellement son soutien aux syndicalistes et aux élus locaux qui se battent quotidiennement pour leur territoire. L’affolement des élus UMP nous amuse mais nous regrettons leur amnésie et leur incapacité à reconnaître leurs erreurs. Comme on dit : « quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt »…

Christiane Pallez, adjointe au Maire de Metz, Présidente du groupe EPAM à la Mairie de Metz déléguée de la campagne de François Hollande sur la 3e circonscription de Moselle Philippe Tarillon, Maire de Florange, Conseiller général de Florange, Président de la communauté d’agglomération du Val de Fensch Président du groupe socialiste et Républicain au Conseil général de la Moselle